Les jeunes personnes et l’urgence climatique

Voir cette ressource en
néerlandais (PDF) >>

Voir cette ressource
en allemand (PDF) >>

Les jeunes personnes constituent une force révolutionnaire et se sont retrouvées à l’avant-garde de nombreux mouvements sociaux importants. Les jeunes jouent un rôle vital dans le mouvement actuel en faveur du climat. Éliminer l’oppression des jeunes est une étape cruciale vers la création du large mouvement de masse dont nous avons besoin pour stopper la dégradation de notre environnement et mettre fin à l’urgence climatique.

L’oppression des jeunes et des jeunes adultes nous empêche de prendre au sérieux le leadership des plus jeunes. Si elle n’est pas contredite, elle donne à beaucoup de jeunes la fausse impression qu’ils ne sont ni intelligents ni puissants. Cette oppression se manifeste dans de nombreux systèmes éducatifs dans lesquels on dit constamment aux jeunes ce qu’ils doivent faire et où on ne laisse que peu de champ libre à leur leadership et à l’exploration de ce qui les intéresse vraiment. 

Malgré l’oppression, les jeunes et les jeunes adultes sont à la tête de nombreux mouvements en faveur de l’environnement et de la justice sociale. Beaucoup d’entre eux ont également accumulé des sentiments de découragement à propos des vastes changements radicaux nécessaires pour limiter la destruction de l’environnement. Cependant, les jeunes sont soumis à cette accumulation depuis moins longtemps que les personnes plus mûres et sont souvent capables de se remémorer les liens inaliénables des êtres humains avec la nature et avec les autres êtres humains. On constate cela chez les jeunes enfants – ils sont curieux du monde naturel et des gens qui l’habitent, et ils veulent agir dès qu’ils voient que quelque chose n’est pas juste. 

Chaque personne dans le monde est – ou a été – une jeune personne. Cela veut dire que toutes et tous nous avons subi les effets de l’oppression des jeunes. Nous pouvons guérir des blessures émotionnelles, prendre nos idées au sérieux, et nous débarrasser du découragement ou du désespoir ressenti au sujet de l’environnement. Il est possible que cela soit difficile car lorsque nous avons tenté de le faire étant jeunes, nous étions raillés ou ignorés par les adultes de notre entourage. Cependant, en partageant nos expériences les un·e·s avec les autres, en relâchant les émotions pénibles, et en agissant ensemble, nous pouvons guérir de ces blessures.

Les adultes qui ont abandonné la lutte contre la destruction de l’environnement et l’urgence climatique voient souvent dans les jeunes personnes “le dernier espoir”. En même temps, les jeunes et les jeunes adultes ne sont pas totalement considérés comme étant intelligents et capables et pour cette raison, ils ne sont pas pleinement soutenus au sein de notre leadership en faveur du climat. Les adultes doivent soutenir pleinement le leadership des jeunes et des jeunes adultes tout en agissant de leur propre initiative en faveur de l’environnement.

Pour former un mouvement uni capable de mettre fin à la crise climatique, d’enrayer la dégradation de l’environnement et de restaurer son équilibre, nous devons tous nous libérer des effets de l’oppression des jeunes personnes. Ce travail sur soi n’est ni rapide ni facile. Cela peut susciter beaucoup de résistance. On peut avoir le sentiment qu’on n’aura pas le temps. Ou on peut avoir le sentiment que l’on a réussi dans la vie justement parce que l’on ne montrait à personne à quel point on était blessé·e. On peut avoir honte ou se sentir gêné·e de ressentir des émotions. Il se peut qu’on ait survécu en se rendant insensible aux blessures que l’on porte en soi, pensant qu’il était impossible de s’en libérer. Il peut sembler insupportable de regarder et de ressentir à nouveau ces blessures, peut-être parce que pendant si longtemps on n’a pas eu l’opportunité d’en parler, ou que l’on n’a pas été bien traité·e quand on a tenté de le faire. Au sein de Sustaining All Life, nous avons appris qu’il est possible de guérir des blessures émotionnelles infligées par l’oppression des jeunes personnes, et nous proposons des outils pour le faire. En nous libérant de nos émotions douloureuses avec l’aide d’un réseau de soutien, nous pouvons renforcer notre unité et conserver espoir, disponibilité, joie et engagement. Guérir des effets de l’oppression des jeunes personnes et des jeunes adultes, et soutenir leurs initiatives et leur leadership, sont des étapes cruciales dans la construction d’un puissant mouvement environnemental.

Image 01 Image 01 Image 01