Une Transition Juste pour les 
travailleurs et les communautés

Une Transition Juste est nécessaire pour résoudre l’urgence climatique. Nous nous joignons à un appel global réclamant une élimination coordonnée de la production et de la consommation de combustibles fossiles, en plaçant l’équité au centre de notre travail. Nous pouvons passer de systèmes mondiaux de production et de consommation à forte intensité énergétique et dépendants des combustibles fossiles à des systèmes durables, résilients, publics et régénérateurs. Les travailleurs et les communautés qui sont dépendants ou directement victimes de l’industrie des combustibles fossiles sont au centre d’une Transition Juste et doivent en bénéficier. Les politiques économiques, sanitaires, environnementales, de sécurité et d’emploi doivent être guidées par les populations autochtones et les personnes de couleur, les travailleurs, les membres des communautés en première ligne et les personnes vulnérables (les personnes invalides, âgées et très jeunes). Une Transition Juste éliminera les politiques en faveur des combustibles fossiles qui ont fait de certaines communautés des “zones de sacrifice.”

Les populations autochtones et les personnes de couleur, les pauvres, les travailleurs, les dirigeants syndicaux et de justice sociale, et les militants de la justice climatique partagent des objectifs communs et font face à des obstacles communs. Les divisions sont nombreuses et peuvent être difficiles à surmonter. Les divisions liées au classisme, au racisme, au sexisme, à l’antisémitisme et à d’autres oppressions nous détournent de notre connexion et de notre puissance innées. Il est dans l’intérêt de tou•te•s de se rassembler pour répondre à l’urgence climatique. Une part indispensable de ce travail est d’affronter le caractère destructif de la société de classe. Les divisions sont nombreuses et peuvent être difficiles à surmonter. Les divisions liées au classisme, au racisme, au sexisme, à l’antisémitisme et à d’autres oppressions nous détournent de notre connexion et de notre puissance innées. Il est dans l’intérêt de tou•te•s de se rassembler pour répondre à l’urgence climatique. Une part indispensable de ce travail est d’affronter le caractère destructif de la société de classe.

Une Transition Juste doit mobiliser et former des alliances pour provoquer un changement systémique en faveur d’un avenir régénérateur. Nous devons élargir et renforcer nos relations avec des personnes et des groupes dans toutes les couches de la société. Notre travail doit être dirigé par les populations autochtones et les personnes de couleur, les pauvres, et par les organisations syndicales, de justice environnementale et de jeunesse. Nous pouvons créer et protéger des emplois qui répondent aux besoins humains et restaurent les écosystèmes endommagés.

Nous pouvons créer des emplois sur le long terme assurant un déroulement de carrière, avec de bons salaires, des normes de sécurité élevées, et des avantages sociaux permettant une vie saine et agréable. Nous avons besoin de syndicats forts pour les travailleurs actuellement employés dans le secteur de l’énergie et pour les travailleurs dans les domaines connexes et les communautés en première ligne.

Nous devons créer des emplois pour les populations qui étaient auparavant exclues : les populations autochtones, les personnes de couleur, les invalides, les pauvres et les jeunes.

Une Transition Juste encourage, forme et soutient les gens à faire ce travail. Nous pouvons créer et financer des systèmes qui garantissent la satisfaction des besoins essentiels des personnes afin que chaque personne puisse mener une vie digne, indépendamment du type de travail qu’elle effectue ou même des périodes où elle est dans l’incapacité de travailler.

Une Transition Juste réalisera des investissements dans les communautés situées en bordure des industries extractives et polluantes, dans les communautés vulnérables aux impacts climatiques et celles souffrant du sous-emploi et du chômage.

Une Transition Juste se doit d’être globale. Elle doit être financée par les nations riches pour répondre aux inégalités globales en termes de ressources résultant de la colonisation, de l’impérialisme, du génocide et de l’oppression. Nous pouvons financer ce travail :

  • en augmentant sensiblement les taxes sur les sociétés et sur les riches,
  • en réaffectant les budgets militaires,
  • en éliminant l’évasion fiscale,
  • en encourageant les dépenses de relance de la part des gouvernements,
  • en éliminant la dette structurelle des Pays du Sud.

Unis, nous pouvons créer une Transition Juste ! ¡Sí, se puede!

Image 01 Image 01 Image 01